Comment devenir moniteur de ski ?

ESI_logo

Ecole du réseau ESI

Le moniteur de ski est un éducateur sportif qui enseigne le ski, mais aussi le snowboard, à des enfants et à des adultes.

LA FORMATION

I. LE CYCLE PRÉPARATOIRE

L'entrée dans le cycle préparatoire: l'épreuve redoutée du Test Technique

  1. Le début de l'apprentissage pédagogique
  2. L'épreuve de l'Eurotest :
  3. la préformation :

Traduit comme étant un stage de pédagogie de 10 jours en station ou vous apprendrez les base de l’enseignement allant de la classe débutante à la classe 2. À la fin de ce stage, une évaluation des mouvements et des termes appris pendant la formation sera faite

Coureur lors du test technique

Pour devenir moniteur de ski il faut être titulaire du Diplôme d'Etat de ski.

Son obtention nécessite un très bon niveau de ski. En effet,

pour les premières épreuves du monitorat il sera fortement

conseillé d'avoir acquis de nombreuses années (souvent en

club) de ski afin d'obtenir le niveau requis du test

Technique. Ce dernier est accessible à partir de 17 ans

révolu. Il s'agit d'un slalom chronométré dont il est

nécessaire de faire 25% du temps de l'ouvreur pour être

admis.

Enfin, la derniere étape du cycle préparatoire: l'eurotest. Vous retrouverez

comme pour le test technique une épreuve de compétition. C'est un épreuve

chronométré très souvent considéré comme l'épreuve la plus technique de tout le

diplôme. Il s'agit d'un slalom géant évalué en fonction du temps établi par les

ouvreurs. Un temps de 20% de ce chrono sera requis pour les femmes, et 17%

pour les hommes.

Coureur lors de l'eurotest

II. LE PREMIER CYCLE

4 semaines de stage:

III. LE DEUXIÈME CYCLE

Une pédagogie axée sur la compétition :

l'objectif de ces semaines sera de préparer le futur moniteur à répondre aux exigences

pédagogiques indispensable à l'enseignement du ski à tous les niveaux et ce à ski et à

snowboard. De plus, le futur moniteur sera évalué dans une descente libre toute neige où

les formateurs observeront sa technique, son engagement, de même que son adaptation

aux différents types de terrains (neige molle, neige dure, neige bosselée…). Une fois ce

stage validé, c’est l’accès au deuxième et dernier cycle de la formation.

Lors de ce cycle, il est essentiellement enseigné la pédagogie relative au ski de compétition.

Il commence par un premier stage intitulé « le trassage », étalé sur une semaine, où il sera

consacré à l’apprentissage du tracer de slalom et de géant.